Le fonctionnement de l'aide spécialisée de votre école.

L'école dispose d'un poste de regroupement d'adaptation qui fonctionne sur plusieurs écoles du secteur.
Il est sous la responsabilité d'une enseignante spécialisée.

Son rôle est de participer à la réussite des élèves en travaillant à la fois dans un domaine de prévention et d'aide à surmonter les difficultés d'apprentissage.

Cette année scolaire, Anne  GUILLET est présente dans l'école  le mardi et le vendredi.

En liaison avec les titulaires de la classe, ses actions sont variées et présentent des modalités différentes d’interventions

Actions

Objectifs

Modalités

Evaluations

Connaître les difficultés des élèves

En collaboration avec les enseignants de la classe.
De manière collective ou individuelle.

Ateliers

Travailler les différents domaines d'apprentissage.

En petits groupes dans la classe ou dans le local.

Observations

Comprendre le fonctionnement des élèves

Dans la classe pendant les différentes activités.

Prises en charge pédagogique d'aide spécialisée.

Apporter une aide personnalisée dans un domaine d'apprentissage.

Avec l'enseignante spécialisée dans son local, en petit groupe, pour un nombre défini de séances


Exemple d’ateliers avec des interventions sur des groupes de besoin :

Un groupe d’élève identifié par l’enseignante de classe présente des difficultés de résolution de problèmes en mathématiques. Le maître E élabore un projet de groupe,  prépare du matériel et aide ce groupe pendant des activités de raisonnement sur des temps de différenciation pendant une période définie.

Exemple de remédiation en regroupement d’adaptation sur des compétences ciblées :

En CE1, un élève rencontre des grandes difficultés persistantes dans le déchiffrage des mots. L’enseignante de la classe a mis en place un PPRE (Programme Personnalisé de Réussite Éducative) écrit en collaboration avec l’enseignante spécialisée. Elle rédige aussi une demande d’aide au maître E qui construit alors un Projet Individualisé d’Aide Spécialisée répondant aux besoins de l’élève, en retravaillant des notions préalables à l’acquisition de la lecture : conscience phonologique, manipulation, activités ludiques ou assistées par ordinateur… Le maître E informe les parents,  regroupe dans son local des élèves rencontrant les mêmes difficultés, à heures fixes pendant le temps scolaire, et sur une période définie.

A chaque étape de sa scolarité, un élève rencontrant des difficultés d’apprentissage peut être accompagné de façon individualisée pour lui permettre d’avancer à son rythme, reprendre confiance en lui et être en situation de réussite.

 

La scolarisation d'un enfant handicapé

Comment scolariser votre enfant ?

http://www.apel.fr/scolarite/handicap-et-besoins-educatifs-particuliers/enfants-handicapes.html

Depuis la loi du 11 février 2005, chaque enfant ou adolescent présentant un handicap doit être inscrit par ses parents dans l'école ou l'établissement médico-social le plus proche de son domicile : c'est son établissement scolaire de référence.

La scolarisation s'effectue :

  • en priorité en milieu scolaire ordinaire,
  • le cas échéant, dans une autre école ou un autre établissement s'il est nécessaire de recourir à un dispositif adapté.

A l'inscription, le chef d'établissement communique aux parents les coordonnées de l'enseignant référent du secteur et de la MDPH (Maison départementale des personnes handicapées).
Il informe également l'enseignant référent, qui entre alors en contact avec la famille. Le chef d'établissement réunit ensuite une équipe éducative, à laquelle participent les parents, qui examine les conditions de scolarité et détermine si un Projet personnalisé de scolarisation (PPS) est nécessaire : il précisera toutes les modalités du déroulement de la scolarité de votre enfant.

Le chef d'établissement doit ensuite adresser aux parents, par écrit, une notification leur demandant de saisir la MDPH pour obtenir un PPS. C'est aux parents de saisir la MDPH afin de constituer un dossier de demande de reconnaissance de handicap pour leur enfant.