RYTHMES SCOLAIRES 

ANNEE SCOLAIRE 2015 2016

L'école Notre-Dame restera sur le rythme des 4 jours de classe (lundi, mardi, jeudi, vendredi).

Pour garder le même nombre d'heures d'enseignement, les élèves devront travailler 6 jours de plus dans l'année. C'est la raison pour laquelle la rentrée des élèves a été fixée au mardi 25 août 2015.

Les élèves travailleront également le mercredi 30 mars 2016 et le mercredi 4 mai 2016, toute la journée.

 

 

ANNEE SCOLAIRE 2014 2015

Télécharger la présentation de la réunion du mardi 6 janvier 2015 (Problèmatique : ouverture du centre aéré le mercredi matin)

 

Télécharger le  courrier du 10 novembre

 

Télécharger le compte rendu de la réunion du comité de pilotage du 7 octobre 2014

 

 

Compte-rendu de la réunion du 6/02/2014

 

Etaient présents :

- Dominique DUBUC (vice-président), Cécile  BERBERES pour l’OGEC ;  Maud BRUAND (présidente) pour l’APEL

- Sandra JUMOIS pour le CGRS (restauration) et  Sandrine GRAINDORGE (Coin des Enfants)

- Tiffany HALGAN-CARRIER  pour le personnel de l’école ; Amélie HERVE, Claire RUPAUD, Stéphanie DAVID pour l’équipe enseignante

- Christian HERBERT, directeur

 

Retour sur la réunion en mairie du 3/02/2014

En présence de M. le Maire, M. Perrion,  de son adjointe aux Affaires scolaires, Mme Feuillatre, de la présidente du SIVOM, Mme Cordier  et de M. Perrot en charge des questions scolaires à la mairie.

Le directeur a rappelé les raisons et le contexte qui ont amené l’école à se positionner pour le maintien de la semaine de 4jours. M le Maire comprend cette décision et assure l’école de son soutien pour régler les  questions qui restent à traiter. Une liste de ces questions est établie, dont notamment celle relative à l’ouverture du centre de loisirs le mercredi matin pour les élèves de l’école Notre-Dame.

 

Retours des parents suite au courrier du 21/01/2014

 

La grande majorité des retours des parents sont positifs. Les familles semblent apprécier cette décision. Afin de mieux mesurer l’opinion des familles à ce sujet,  cette question sera abordée dans le sondage ci-après.

Quelques parents ont cependant manifesté leur désaccord ou en tout cas leurs inquiétudes, notamment par rapport au fait que les 2 écoles n’allaient pas avoir le même rythme. La question du mercredi matin et de l’ouverture du centre de loisirs est également posée.

 

Répartition des 6 jours pour l’année scolaire 2014/2015

 

- Mardi 26 Août (rentrée des élèves) 2014, Jeudi 28 Août 2014 et Vendredi 29 Août 2014

- Mercredi 12 Novembre 2014, toute la journée

- Lundi 6 Juillet 2015, Mardi 7 Juillet 2015

 

Par ailleurs, il a été décidé que les élèves feront le Pont de l’Ascension (donc pas d’école le vendredi 15 mai) mais auront classe pour le récupérer le mercredi 13 mai 2015.

 

Enfin, la date de la rentrée scolaire 2015/2016 est fixée au mardi 25 août 2015.

 

Horaires de l’école

 

Le Conseil Général, qui a la responsabilité des transports scolaires, n’a pas encore confirmé les horaires des passages des cars pour l’année scolaire prochaine. On maintient donc, pour l’instant, les horaires suivants :

Matin : 8h55 / 12h10     Après-midi : 13h25 / 16h10

 

Si les cars devaient repasser à 16h25 (donc comme aujourd’hui), l’école en profiterait pour augmenter la pause méridienne d’un quart d’heure supplémentaire.

 

Ouverture du centre de loisirs le mercredi matin

 

Ce qui semble acquis à ce jour, c’est l’ouverture du centre de loisirs le mercredi matin, de 9h à 12h, pour nos élèves. Cependant, pour répondre aux besoins des familles, il faudrait que le Coin des enfants puisse accueillir nos élèves dès 7h30 le mercredi matin.

Le directeur du Coin des Enfants avance un problème d’ordre administratif. Des renseignements  auprès des communes qui vivent ou vont vivre cette situation vont être pris. Une rencontre avec le directeur du centre est prévue. Il est nécessaire au préalable de connaître le nombre d’enfants qui seront amenés à fréquenter le centre de loisirs.

 

D’autres pistes sont évoquées pour répondre à cette problématique (intervention du Sivom ou mutualisation d’une structure d’accueil avec d’autres écoles privées voisines).

 

Restauration des élèves pendant les 6 jours « travaillés en plus »

 

Une demande écrite officielle d’ouverture du restaurant scolaire est faite auprès du conseil d’administration du CGRS.

 

De nombreux enfants ne pourront pas être repris à la sortie de l’école, dès 16h10. Qui va payer ce ¼ h « libéré » ?

 

Le comité considère que cette décision n’appartient qu’au Conseil Général et que l’école n’est pas responsable de ce changement (cette question aurait d’ailleurs été également posée si l’école était passée à 4 jours et demi). Les parents qui utilisent le périscolaire auront donc à supporter financièrement ces 15 minutes supplémentaires (soit 65 centimes pour un enfant).

 

Le comité tient à signaler que, puisque l’école ne rentre pas dans la réforme, les parents n’auront pas à payer les activités péri-éducatives (les TAP).

 

Transport scolaire pendant les 6 jours.

 

L’APEL propose de mettre en place un système de covoiturage pour permettre aux enfants qui prennent le car habituellement de venir à l’école. Certains parents ont déjà proposé leurs services.

 

Il est nécessaire avant tout de connaître le nombre de familles qui auraient besoin de ce service d’entraide.

 

Prochaine réunion du comité de pilotage : mardi 18 mars 2014.

(si vous avez des questions à poser, merci d’utiliser le coupon ci-joint)

 

Pour le comité, le directeur, Christian HERBERT

 

............."..................................................................................................................................................................

 

M. Mme ..............................................................

 

Etes-vous satisfaits de la décision de l’école Notre-Dame de rester à 4 jours (avec les 6 jours) ?

♦  oui   ♦   non   qne se prononcent pas

Aurez-vous besoin d’un mode de garde pour le mercredi matin ?

♦ oui      ♦ non        Si oui :

                     A  quelle fréquence ?  ♦ toutes les semaines    ♦ 1 mercredi sur 2   ♦  occasionnellement                          

                               En aurez-vous besoin de 7h30 à 9 h ?   ♦ oui   ♦  non        

 

Votre ou vos enfants déjeuneront-ils au restaurant scolaire pendant les 6 jours « en plus » ?     

 ♦  oui    ♦  non                        si oui, nombre d’enfants : ....................

 

Si votre enfant utilise le transport scolaire l’année prochaine, aurez-vous une solution pour amener quand même votre ou vos enfant(s) à l’école durant les 6 jours « en plus » ?

 

♦  oui    ♦  non        

                                Si non, nombre d’enfants  à transporter: ......... et votre adresse : ................................................

 

Question ou remarque pour le comité :

 

 

21 Janvier 2014

RYTHMES SCOLAIRES

L’école Notre-Dame restera à 4 jours de classe par semaine

et  raccourcira un peu les vacances d’été (6 jours)…

 

  Après le temps de la réflexion, de la concertation avec notamment les représentants de notre communauté éducative (enseignants, personnels de l’école, APEL, OGEC), après avoir lancé la discussion avec nos différents partenaires (mairie, centre de Loisirs, restauration…), après avoir consulté le Conseil d’établissement, réuni vendredi dernier*, je prends la décision et la responsabilité de garder pour la rentrée prochaine le rythme actuel des 4 jours de classe par semaine, avec quelques aménagements nécessaires pour permettre aux élèves d’avoir une pause méridienne acceptable.

  Les 2 propositions (passer à 4 jours et ½ ou rester à 4 jours) ont été longuement débattues, en essayant à chaque fois de dégager pour chaque scénario les avantages et les inconvénients, tout en gardant à l’esprit de servir l’intérêt de l’enfant…

 Voici les principaux arguments qui ont été retenus pour prendre cette décision :

-          la pause du mercredi semble vraiment nécessaire, indispensable (point de vue partagé par tous : enseignants, personnels, parents…)

-          Les grandes vacances sont souvent longues pour les enfants : les raccourcir pour soulager un peu chaque journée de classe est une piste cohérente.

-          l’organisation des TAP sur la pause méridienne est d’une complexité importante : recrutement d’animateurs, qualité de ces intervenants, sieste des petits, disponibilité des salles…

-          dans le rythme des 4 jours et ½, si le temps de classe  est certes réduit, la journée de l’enfant ne l’est pas pour autant. Comme de nombreux parents travaillent sur Nantes et ont donc des déplacements importants, un grand nombre d’enfants fréquente le périscolaire le soir.

  Pour garder l’amplitude de notre pause méridienne actuelle, sachant que les cours devront s’arrêter à 16h10 (les cars passeront entre 16h15 et 16h30**), il nous fallait trouver une solution pour ne pas diminuer de 15 min la pause du midi (les cours finissent actuellement à 16h25). L’idée retenue est de cumuler ce ¼ h (soit  1 h par semaine et donc 36 h dans l’année) et de faire classe pendant 6 jours durant les grandes vacances (sans doute 2 jours de plus en juillet et une semaine avant la rentrée officielle).

Les horaires de classe seront donc les suivants :

 

lundi, mardi, jeudi, vendredi

matin

8h55 / 12h10

après-midi

13h25 / 16h10

Avec, en plus, les 6 jours à planifier durant l’été.

 

Des questions restent cependant en discussion, elles sont à l’étude avec nos partenaires :

-          le centre de loisirs restera-t-il ouvert pour nos élèves le mercredi matin ?

-          la restauration sera-t-elle ouverte pour nos élèves les 6 jours travaillés l’été ?

-          le transport scolaire ne fonctionnera pas pendant ces 6 journées. Comment s’organiser pour permettre aux élèves de venir à l’école (l’APEL réfléchit à une possibilité de covoiturage…) ?

 Pour répondre à ces questions et accompagner cette décision de rester à 4 jours, un comité de pilotage va être mis en place au sein de l’école, en associant les représentants des parents d’élèves, des enseignants et du personnel.

    Cette décision n’a pas été facile à prendre et suscitera sans doute des réactions diverses et variées. Soyez assurés cependant que l’intérêt de l’élève est resté au cœur de nos préoccupations. Si vous souhaitez réagir par rapport à cette décision ou poser des questions, vous pouvez utiliser le coupon ci-dessous à ce courrier.

  Pour terminer, si cette décision est définitive pour l’année scolaire 2014/2015, elle pourrait être remise en cause les années futures, en fonction des décisions ministérielles ou de la situation locale.

Cordialement, le directeur Christian HERBERT

 

*sur 32 votants au Conseil d’établissement, 30 personnes ont voté pour le maintien des 4 jours.

** décision du Conseil Général en date de Février 2013. Si les cars devaient revenir aux horaires actuels (à priori une discussion serait en cours…), nous en profiterions pour augmenter la pause méridienne de 15min (elle serait alors d’1h30).

 

 

L'article qui suit a été mis en ligne en novembre 2013
 
 
La réforme des rythmes scolaires : une mise en oeuvre difficile...
 
 
 Le questionnaire proposé aux familles (octobre 2013)
 
Nous avons souhaité interroger les familles sur cette réforme. Vous trouverez à la fin de cet article un bilan de ce questionnaire. Vous pourrez ainsi constater que les réactions sont fortes et nombreuses...
Les familles, dans leur très grande majorité,  trouvent que le rythme actuel est satisfaisant pour les enfants et ne voient pas l'intérêt d'une telle réforme.
 
Dans l'hypothèse du passage à la semaine de 4,5 jours, les familles optent pour le mercredi matin travaillé, même si elles sont nombreuses à dire que la coupure du mercredi est indispensable.
 
De nombreuses questions sont posées par les parents, dont voici les principales:
 
- A quelle heure finIront les cours le soir? Si l'école termine plus tôt, les parents devront-ils payer plus de périscolaire?
- L'allongement de la pause méridienne est très demandé. Mais des activités seront-elles mises en place pour occuper les enfants durant cette pause? S'il n'y a pas d'activités, à quoi servira cet allongement de la pause méridienne?
- Et la sieste des petits? Si la reprise des cours l'après-midi est reculée, comment l'école va-t-elle gérer la sieste des enfants de maternelle?
- Comment s'organisera la reprise des élèves le mercredi midi? Les enfants pourront-ils aller déjeuner à la cantine? Ceux qui ne pourront pas être repris par leurs parents seront-ils pris en charge par le centre de loisirs?
- Quelles activités seront mises en place? Qui va les financer?
 
 
 Quelle est la position de l'équipe enseignante au sujet de cette réforme ?
 
L'équipe enseignante, dans sa majorité, estime que le rythme actuel, avec le programme scolaire en cours, est difficile à tenir et que certains enfants ne s'y retrouvent pas. Lorsque le samedi matin a été supprimé, les élèves ont perdu du temps de classe mais le programme, lui, est resté globalement le même. Comment tout faire avec moins de temps devant les élèves?
 
L'équipe enseignante estime donc qu'il est nécessaire de revoir ce rythme scolaire. Cependant, la réforme actuelle pose de trop nombreuses interrogations.  L'équipe pense qu'il aurait été plutôt souhaitable de raccourcir les vacances d'été et de laisser le mercredi matin libre.. Ou de revenir au samedi matin...
 
Cela étant dit, cette réforme, à priori,  va s'appliquer au mois de septembre prochain. Il s'agit donc pour l'équipe enseignante de proposer un scénario "le moins pire"!
 
 
 Qu'est-il prévu à ce jour?
 
En tenant compte des contraintes qui dépassent le cadre de l'école, notamment celles liées au transport scolaire, après de nombreuses concertations avec l'APEL et l'OGEC, après quelques rencontres avec la mairie, l'école Notre-Dame proposerait cette organisation pour l'année prochaine:
 
début des cours le matin: 9 h  fin des cours : 12h15
début des cours l'après-midi: 14h fin des cours: 16h15
le mercredi  matin: 9h / 12h
 
Les temps activités périscolaires (TAP) et les activités pédagogiques complémentaires (APC) seraient mises en oeuvre sur la pause méridienne. Les TAP seraient des activités calmes (BCD, ludothèque, atelier "création", atelier "construction", relaxation, club anglais...) assurées par des animateurs et les APC seraient des activités assurées par les enseignants, en lien avec le projet d'école. Le temps de sieste en Maternelle ferait partie des TAP ou même des APC.
 
Reste à savoir qui financerait ces TAP? L'école Notre-Dame a demandé à la municipalité de prendre en charge financièrement ces activités, à la même hauteur que  l'école publique.
 
A ce jour, la mairie réfléchit à cette possibilité et elle nous apportera une réponse mi-novembre.
 
 
 L'école privée peut-elle ne pas entrer dans cette réforme ?
 
C'est une question souvent posée. Le décret, en effet, ne s'applique qu'aux écoles publiques, même s'il est possible pour les écoles privées de bénéficier également du fond d'amorçage de la réforme.
 
Dans les écoles privées catholiques sous contrat d'association avec l'Etat, comme l'école Notre-Dame, ce sont les chefs d'établissement qui sont responsables des horaires. Seulement, des contraintes "extérieures" doivent être prises en compte, comme par exemple le transport scolaire, la restauration, l'ouverture du centre de loisirs le mercredi...
 
Il nous semble donc difficile de ne pas entrer dans la réforme ou, en tout cas, il faudra bien mesurer les enjeux et les risques. A ce jour, cela reste quand même une éventualité, surtout si nous n'obtenons aucune certitude sur le financement des TAP.
 
 
 Que va-t-il se passer maintenant?
 
Sitôt que nous aurons des réponses précises par rapport aux horaires des cars à la rentrée prochaine, au financement des TAP et à l'ouverture éventuelle du centre de loisirs le mercredi matin pour le cas où les élèves de l'école Notre-DAme n'entreraient pas dans la réforme en septembre 2014,  un Conseil d'établissement sera réuni pour statuer sur l'organisation de la rentrée prochaine.
 
le directeur, Christian HERBERT
 
 
 
BILAN        Questionnaire sur les Rythmes scolaires
 
sur les 190 réponses (sur 219 familles, soit 86.76 % de retours)
 
Vous trouvez que le rythme actuel (4 jours), pour votre enfant, est satisfaisant :
 oui    92,63 %    non  3.68 %   ne se prononce(nt) pas  3.68 %
 
Dans l’hypothèse de la semaine de 4,5 jours, vous préfèreriez :
le mercredi matin          le samedi matin       ne se prononce(nt) pas 
      76.72 %                          16.40 %                       6.88 %     
 
Avec la semaine de 4.5 jours, les élèves auraient 45 min  de cours de moins chaque jour. Vous souhaiteriez qu’on en profite pour:
- augmenter le temps de la pause méridienne (du midi). Les élèves finiraient aux mêmes heures le soir. 72.11 %
- avancer les horaires de sortie le soir. 11.58 %
- ne se prononce(nt) pas  16.32 %
 
Si le mercredi matin était retenu, et si votre enfant n’utilisait pas les transports scolaires,  seriez-vous en mesure de venir récupérer votre enfant entre 12h et 12h30 à l’école?
oui  42.02 %    non   36.17 %   ne sait/savent  pas 21.81 %
 
Aujourd’hui, exercez-vous une activité professionnelle le mercredi matin :
oui, les 2 parents    seulement l’un des 2 parents     aucun des 2 parents
59.04 %                           39.89 %                                            1.06%
 
Si vous souhaitez faire part de vos remarques ou questions…
Beaucoup d’enfants avaient la chance de pouvoir se reposer le mercredi matin.
 
Un mode de garde est-il prévu pour le mercredi après-midi ? Comment faire si nous ne pouvons pas récupérer nos enfants après le déjeuner du mercredi ?
 
Y aura-t-il un coût de scolarité supplémentaire avec cette nouvelle mise en place ?
 
Serons-nous dans l’obligation de mettre notre enfant à l’école le mercredi matin, en maternelle ?
 
Si la pause du midi est allongée, les élèves de maternelle seront-ils couchés à la même heure qu’aujourd’hui ou à la reprise ?
 
Quelles seront les activités mises en place (théâtre, sport, découvertes..) ?
 
Les horaires des parents ne sont pas modifiables pour venir récupérer plus tôt les enfants
 
La coupure du mercredi est très bénéfique.
 
La cantine sera-t-elle ouverte le mercredi midi ?
 
Quelles activités seraient mises en place ? Qui les prendrait en charge ? A quel prix ?
 
Si les enfants finissent plus tôt, qui paiera le périscolaire ?
 
Les enfants ne seront-ils pas plus fatigués à se lever un matin de plus ?
 
Il est nécessaire d’allonger la pause du midi.
 
Proposer le samedi matin, c’est oublier les enfants des parents divorcés.
 
Travaillant tous les deux sur Nantes, nous ne pourrons pas être à l’école avant 13 h le mercredi. Que pensez-vous mettre en place sur le créneau 12h13h (périscolaire ou cantine ?)
 
Le centre aéré pourra-t-il accueillir tous les enfants ?
 
Ne pas oublier l’objectif principal de cette réforme : le bien-être de l’enfant.
 
Les enfants qui rentrent chez eux le midi, participeront-ils aux activités qui seront proposées ?
 
Quel sera le coût pour les parents ?
 
A ce jour, il manque d’infrastructures et de personnels, quid de la rentrée de septembre 2014 ?
 
A quoi ça sert de faire une ½ journée supplémentaire ?
 
L’important est de proposer des activités sur les temps dégagés.
 
Nous avons du mal à comprendre l’intérêt de cette réforme et ce qu’elle apportera concrètement à nos enfants.
 
Il ne faudrait pas que nos enfants restent plus longtemps sur la cour à ne rien faire…
 
Il faudrait qu’une partie des devoirs soit faite après les cours.
 
L’école privée peut choisir de rester à 4 jours.
 
Les enfants ont besoin de se reposer le mercredi !
 
Quels sont les schémas envisagés sur la commune de Ligné ?
 
Est-ce que les services (transport scolaire, cantine…) peuvent s’adapter aux propositions de l’école ou est-ce l’inverse ?
 
En conclusion, l’enfant restera autant à l’école qu’aujourd’hui mais moins en classe et plus en périscolaire…
 
Les enfants passeront 45 min de plus au périscolaire puisque que les horaires des parents ne vont pas changer. Cela nous fait un coût supplémentaire…
 
Augmenter la pause méridienne pour prendre le temps de manger et de mieux manger (repas express= obésité favorisée…) et pour mieux reprendre le travail l’après-midi, c’est une bonne idée !